Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Méchants souvenirs d'un passé raté (2/2)

Hello, je sais que ça fait hyper longtemps que j'ai pas publié mais c'était la rentrée et tout ça donc désolé! Mais pour me rattraper je vais vous faire des articles Halloween: des recettes, des DIY et des histoire ou extraits de romans qui font peur.

 

Donc "Méchants souvenirs  d'un passé raté" est une courte histoire que j'ai écrite moi même pour une rédaction de français mais, j'avais envie de vous la partager!!!

 

CHAPITRE 1

La rencontre avec l'ange


« Je ne pensais pas que de si vieux et si horribles souvenirs pouvaient remonter du passé et vous pourrir cette vie que vous vous étiez reconstruite ! »

C'était à l'automne en septembre je crois, il faisait plutôt frais, mais j'étais chez moi et j'avais la chance d'avoir une cheminée et des bûches. J'avais donné des bûches à mes voisins, un couple et leurs enfants,  ils avaient emménager il y a peu. La nuit j'entendis des bruits, j'ouvris la porte et je vis une petite fille :

    « Bonsoir monsieur, pourrais-je avoir du pain, je suis Lucie, votre voisine...
    - Bonsoir Lucie, pourquoi me demandes-tu cela en pleine nuit ?
   - C'est mes parents ils ont peu d'argent et ils ne me nourrissent que très peu car ils ont leurs          cinq autres enfants à nourrir...
   - Mais pourquoi toi ils ne te nourrissent pas ?
   - Car je ne suis pas leur fille, mais puis-je rentrer: il fait froid dehors?
   - Viens, viens près du feu ! 
[…]
Je préparai un chocolat à la petite :
« Alors raconte moi pourquoi tes parents ne te donnent pas à manger ?

   - Ben, en fait je ne suis pas leur fille, je suis leur nièce mais mes parents sont morts alors mon oncle et ma tante ont eu la charité de s'occuper de moi mais ils ont peu d'argent, alors ils  préfèrent l'utiliser pour leurs autres enfant. Mais, eux non plus ne sont pas très bien nourris car nous sommes beaucoup dans notre famille : il y a maman, papa, mes deux sœurs, mes trois frères et mamie !

   - Ah oui, quand même !!! »

Nous continuâmes cette conversation et ce goûter nocturne pendant une bonne heure, puis je décidai de ramener la petite chez elle, discrètement afin que son oncle et sa tante ne remarquent rien.

 

CHAPITRE 2

Cache cache


Je passais des moments joyeux avec la petite, nous jouions, nous nous amusions, je retournais en enfance.Un jour que je venais la chercher pour prendre le thé et jouer à cache cache :

« Bonjour, je viens chercher le petit ange !
   - Bonjour monsieur, me répondit Lucie.
   - Tu viens prendre le thé avec moi ?
   - D'accord attendez je vais chercher la poupée que vous m'avez offerte ! 
   - Alors tu es prête pour ta revanche de cache cache ??? 
   - OUI !!! Faites attention à vous, car cette fois c'est moi qui vais gagner!!! »

Nous prîmes le thé puis nous jouâmes à « cache cache », elle se cacha et je partis la chercher. Je crus entendre sa petite voix chantonner : 
« Faites attention à vous, car cette fois c'est moi qui vais gagner!!!

Faites attention à vous, car cette fois c'est moi qui vais gagner!!! 

Faites attention à vous, car cette fois c'est moi qui vais gagner!!! »

Je me dis que la petite chantait cela pour me narguer mais sa voix était de plus en plus aigue, étouffée, diabolique même : cette voix me faisait PEUR !
Je criais : « C'est bon tu peux sortir de ta cachette, tu as gagné ! », mais la terrifiante voix me répondis : « Non, ce n'est pas finis je n'ai pas terminé, je n'ai pas encore gagné, mais vous par contre, vous avez déjà perdu depuis des années !!! hahaha !!! » Terrifié, je me dis que ce n'était pas la petite mais le fruit de mon imagination. Je pense que c'était bien mon imagination, car au final je retrouvai la fillette et apparemment ce n'était pas elle qui avait fait le coup.

CHAPITRE 3

Laissez Lucie faire


Après l’événement  de la voix, que j'avais oublié depuis bien longtemps, un autre événement se déroula...

Un autre jour, elle était venue avec sa mère, son ainée et sa grand-mère, on joua aux petits chevaux et on prit le thé, et, la petite renversa sa tasse.

« Enfin jeune fille, qu'est-ce que c'est ces manières ?
- Ce n'est pas grave madame laissez Lucie faire, je nettoierai après. »

« Laissez Lucie faire » ces paroles raisonnaient dans ma tête mais, à force de me les répéter, je me rendis compte que cela ressemblait beaucoup à … « Laissez Lucifer »! Effrayé, je m'évanouis. 

Je me réveillai avec en face de moi : le Diable ! Le Diable en  personne, du moins, c'est ce que je pensai. Cette créature que je croyais être le Diable, ressemblait énormément à un humain, à une exception près : aucun humain sur Terre, même les plus méchants, n'ont pas cet air horriblement terrifiant et diabolique !!! Le monstre me parla avec cette étrange voix que je reconnus aussitôt :

« Bonjourrrr, siffla la petite voix.
     - Qui êtes-vous, demandai-je,  mal assuré ?
     - Tu ne le sais pas ? Hahaha Tu ne sais vraiment pas ? Mais je suis le diable pardi !
      - Le...le...le ...le Diable ? Dis-je avec un frisson dans le dos.
      - Oui, en chair et en os !
      - Que me voulez vous, je n'ai rien fait ?
      - Ah bon tu n'as rien fait, en es-tu sûr ? Ça ne sert à rien de mentir je sais tout, le Diable sait  tout ! Et il éclata d'un rire démoniaque.
      - Ah bon ? Donc vous devez savoir que je n'ai rien fait ! M'exclamai-je.

- Si ! Tu as fait quelque chose,  quelque chose d'horrible : tu as tué ta femme et des gens que tu ne connaissais même pas et tu as brûlé une librairie entière, tout ça en une journée, juste parce-que tu étais énervé !
- Ce n'est pas vrai, c'était un accident, laissez moi vous expliquer :

    Il y a huit ans, j'étais plutôt pauvre et j'avais une fiancée, nous avions mis de l'argent de coté pour pouvoir financer notre mariage, mais un jour nous n'avions vraiment plus d'argent et plus rien à manger dans les placards, alors je dis à ma compagne, de se servir dans notre pot avec les économies pour le mariage. Mais au bout de deux heures, comme je la trouvais assez longue, je partis au marché pour la chercher car, je commençais vraiment à m'inquiéter, là sur le marché, on me dit qu'elle étaient partie à la librairie. Je la découvris en train d'acheter un « LIVRE » ! Comment peut-on dépenser de l'argent pour un morceau de papier recouvert d'une couverture en cuir? C'est ce que je me demandais à l'époque … Énervé, je pris une allumette et je mis le feu au livre, mais idiot comme je l'étais à l’époque je n'avais pas pensé que cela brûlerait la libraire ! 


- Voilà c'est tout, vous savez tout !


- D'accord mais ça je le savais déjà, mais bon parlons des punitions maintenant, vu ce que tu as fait, je devrais te tuer et t'envoyer en enfer, mais comme tu t'es rattrapé en apprenant à lire et écrire, en devenant auteur et en t’occupant de Lucie, je suis un peu obligé de te pardonner et c'est pour ça que je vais te laisser en vie, si tu t’occupes de la petite mais attention si, à n'importe quel moment tu fait un faux pas, une bêtise alors je te prendrai ton âme et te ferai souffrir à tout jamais !!!  Maintenant retourne te coucher !


Je me réveillai en sursaut, je savais que cette nuit, il s’était passé quelque chose, mais je ne savais pas quoi... Était-ce un rêve ou la réalité? À moins que j'étais en train de délirer. 

 

 

Je ne savais pas, je ne sais pas, je ne saurai jamais...

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
Est-ce que vous aimez? Vous voulez la suite? Dites moi tout
Répondre